Rechercher
  • mariohermelin

SAMED'HISTOIRE, chaque samedi, une histoire...

10ème édition


[Anecdote] UNE MORT SINGULIÈRE...


La mort d’Antoine de Bourbon, duc de Vendôme et père d’Henri IV est tout à fait singulière…


En effet, alors nommé lieutenant général du royaume par Catherine de Médicis, Antoine de Bourbon est chargé de libérer Rouen aux mains des protestants. A la tête de l’armée royale, il assiège la citadelle.


Le 16 octobre 1562, au moment de l’assaut, Antoine de Bourbon se mit à l’abri derrière un talus pour uriner et reçut une balle d’arquebuse dans l’épaule. Gravement blessé, cet instant lui vaudra la vie puisqu’il mourra un mois plus tard des suites de ses blessures…

Il fut ensuite ramené à Vendôme pour être inhumé dans la collégiale Saint-Georges du château.


Bibliographie

Jean-Claude Pasquier, 2012, Le château de Vendôme, une histoire douce-amère, Vendôme : Editions du Cherche-Lune



Antoine de Bourbon, par François Clouet, 1560, château de Pau.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout