Rechercher
  • mariohermelin

SAMED'HISTOIRE, chaque samedi, une histoire...

SAMED’HISTOIRE : Chaque samedi, une histoire… 6ème édition


UNE FEMME DE POUVOIR : MARIE DE LUXEMBOURG, comtesse de Vendôme


Marie de Luxembourg n’est pas seulement le nom d’une rue à Vendôme. Saviez-vous qu’elle fût une grande mécène pour la ville et la collégiale Saint-Georges du château ?


Née en 1462, Marie de Luxembourg se maria avec François de Bourbon (comte de Vendôme) en 1487.

La comtesse joua un rôle majeur dans le développement de la ville. C’est elle qui engagea la reconstruction de l’église gothique Saint-Martin, l’achèvement de La Chapelle Saint-Jacques ou encore la restauration de la Porte Saint-Georges.


Bien que nous n’ayons que peu de précisions, la collégiale Saint-Georges fut restaurée et embellie par ses soins. Lorsqu’elle mourra en son château de la Fère en Picardie à l’âge de 84 ans, sa dépouille fût ramenée dans la collégiale auprès de son mari.


Leur remarquable mausolée est d’ailleurs visible encore aujourd’hui pour partie au musée de Vendôme, au sein du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine. N’hésitez pas à aller le contempler dès la réouverture du musée.


Bibliographie

Jean-Claude Pasquier, 2012, Le château de Vendôme, une histoire douce-amère, Vendôme : Editions du Cherche-Lune


Marie de Luxembourg

Au centre, les gisants de Catherine et Jean de Vendôme, comtesse et comte de Vendôme et en arrière-plan, le monument funéraire de Marie de Luxembourg et François de Bourbon, autrefois dans la collégiale et conservés au musée de Vendôme, dans le CIAP. – Cliché A Veillith Territoires Vendômois

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout