Rechercher
  • mariohermelin

SAMED’HISTOIRE : Chaque samedi, une histoire…

12ème édition


UN TOURNANT DE L’HISTOIRE : LA VENTE DU CHÂTEAU


Au lendemain de la révolution française le château, délaissé par les ducs de Vendôme, ne reçoit plus guère d'entretien.


Le directoire prit donc la décision de le vendre. Le 15 janvier 1791, Jean Fournier en devient le propriétaire pour la modique somme de 14 400 livres. La collégiale réussit quant à elle à conserver ses chanoines.


Finalement, Jean Fournier est reconnu insolvable le 23 septembre 1791. Le directoire décide alors de mettre en lieu sûr (dans ce qui deviendra la première sous-préfecture) tous les objets et biens susceptibles de disparaître face aux nombreux actes de vandalisme commis à l’intérieur de la forteresse.


Le 11 juin 1791, le château est de nouveau mis en vente. Adjugé aux enchères en 6 lots, il fut acheté pour 11 400 livres. La collégiale est abandonnée à son tour, laissant place aux pillages et aux dévastations.


Retrouvez les éditions précédentes de Samed’histoire sur notre site internet : chateaudevendome.fr


Bibliographie


Jean-Claude Pasquier, 2012, Le château de Vendôme, une histoire douce-amère, Vendôme : Editions du Cherche-Lune



Le château à l'époque révolutionnaire - Coll. P. Julien

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout